puce Le port ostréicole

ZOOM
Cet ancien
port ostréicole représente en quelque sorte la mémoire vivante de la Commune.
De nos jours l'activité y est réduite ; mais il est en cours de réaménagement afin de permettre aux plaisanciers de venir s'amarrer dans ce cadre authentique au calme absolu. 

Les cabanes  ostréicoles construites par les pêcheurs eux même, pimentent d'une note de nostalgie le charme de ce lieu ; elles sont en cours de réhabilitation. Un aménagement touristique complémentaire va être réalisé avec l'aide de la Communauté de Communes .

 
puce Le chenal et les berges de l'estuaire


ZOOM

Si le chenal est un lieu privilégié pour les adeptes de la pêche à la ligne ; les berges de l'estuaire sont le paradis de la pêche au carrelet ou au lancer dans les eaux limoneuses, mules, carrelets, anguilles y prolifèrent parmi de nombreuses autres espèces de poissons. 
Mais encore faut-il mériter  sa prise. 
Les pécheurs peuvent accéder aux berges par un chemin à découvert à travers le Marais.

puce Les pistes cyclables

Pour les amateurs de la petite reine la piste cyclable les y conduira directement. 

Mais quel que soit le résultat de la pêche, leurs efforts n'auront pas été vains : au bout du chenal un site, ancien marais ostréicole vient d'être acquis par la Commune pour y préserver un espace d'accueil nautique et de découverte de zones humides à l'instar de la Camargue, au milieu des haies de tamaris et des immortelles. Les aigrettes, les hérons et les gibiers d'eau parcourent les canaux et les étangs.

 
puce Les sentiers de randonnée
pédestre

Sous la Maitrise d'Ouvrage de la Communauté de Communes et sous la houlette technique de la Fédération Française de Randonnées Pédestres,la Commune de Talais a concrétisé un ancien projet de sentiers parcourant la Commune.
Deux itinéraires ont été réalisés et balisés, des topoguides édités sont à la disposition de chacun en Mairie et téléchargeables en bas de page.


puce La chasse

Gérée par ACCA : 
3520 hectares chassables dont 100 ha de bois. 
350 ha de réserves naturelles. 
- Gibier sédentaire 
- Gibier de passage 
- Gibier d'eau. 

Le Nord Médoc est un lieu de passage privilégié pour les oiseaux migrateurs. 
Dans des " Tonnes " dissimulées en bordure des marais, des zones humides, des " blancs "(petits plans d'eau naturels ou artificiels) les chasseurs de canards s'adonnent traditionnellement à leur passion avec des appeaux vivants ou des leurres.
Par le miracle des migrations : 
 " Les voici revenues, les Sarcelles graciles
Les colverts, les milouins aux coups d'ailes faciles
Tadornes au bec rouge, harles échevelées
Les Bernaches cravant, macreuses enlunettées
Les voici revenues "

J.F VERCHERE- Le Verdon



 

Le grand tour du village
Le grand tour du village
Le tour du village par le Port
Le tour du village par le Port
Chargement en cours